Category

Le blog

Je partage mon “crâne d’œuf” pour la bonne cause !

By | Le blog | No Comments

S’assumer sans artifices, pas facile, mais réalisable !

C’est particulièrement fière de mon parcours que je participe à l’initiative de Laura Bour (les lubies de Laura https://www.facebook.com/leslubiesdelaura/ ) Relayé par le média AJ+francais https://www.facebook.com/ajplusfrancais/

Aujourd’hui en hommage à la Journée mondiale contre le cancer, on vous parle du #EggHeadChallenge, lancé par une communauté de combattantes.

Bravo à toutes et merci

#

Prendre de la hauteur

By | Le blog | No Comments

Modifier ma vision

2018 fût pour moi et mes proches, autant d’occasions de comprendre et d’intégrer quelques réalités qui nous ont toutefois un peu, beaucoup, voir totalement déroutées.

2 rechutes avec métastases (os et foie) et le décès de mon amie et de deux personnes que j’appréciais beaucoup sont venues me rappeler qu’ici-bas, même avec un moral d’acier et un sourire clairement affiché, rien n’est acquis. Mon corps paye un lourd tribut, mes émotions bondissent dans tous les sens et aujourd’hui je confesse avoir bien souvent de la difficulté à garder le cap sur l’instant présent…

Mais je suis en VIE et çà comme dit l’autre…

ÇA N’A PAS DE PRIX !

Aussi j’ai souhaité que cette recette soit sur le comment (éventuellement) PRENDRE DE LA HAUTEUR suite à un choc, une annonce ou tout autre cataclysme qui secouent mon être doté, contre toute attente, d’une puissante intelligence émotionnelle.

Résolument positive et tournée vers l’avenir, malgré tout, je me suis aperçue que le fait de prendre du recul n’était pas suffisant. Aussi, ai-je changé de méthode et je reconnais que depuis un moment maintenant, j’en ressens les bienfaits. Croyez bien que je pèse le poids de mes mots en écrivant ce texte en ce moment… Car ICI et comme vous le savez il n’y a pas de place pour le DENI, les MAGICIENS ni autres POUDRES DE PERLIMPIMPIN

Je veux du concret et uniquement du CONCRET

Et bien que j’accepte que rien ne sera comme avant et que le passé appartient au passé. Je fais en sorte que chaque jour mon potentiel se révèle et que mes capacités innées se déploient.

Prendre de la hauteur ça veut dire quoi ?

Prendre de la hauteur veut dire que je dois poser une action par le biais d’un acte délibéré qui autorise la modification de ma perception suite à un événement.

Car :

« Aucun problème ne peut être résolu, sans transformer l’état d’esprit qui, à juste titre,  l’a engendré »

Et c’est en transformant mes réactions et automatismes que je réussis à intégrer, doucement mais surement, de nouveaux comportements.

Alors :

Si je considère la phrase : Prendre de la hauteur au premier degré (c’est-à-dire au pied de la lettre), je modifie totalement mon point de vue, car je prends en compte l’ensemble de la situation dans laquelle je vis ou je me trouve.

Exemple :

  • Si je suis me trouve au pied d’une paroi rocheuse, le ventre plaqué contre la roche. Que vois-je autour, derrière et au-dessus de moi ?
  • Si je suis me trouve à mi-chemin entre le sol et le somment d’une paroi rocheuse, avec un écart sécurisé entre moi et la roche. Que vois-je autour, derrière et au-dessus de moi ?
  • Et lorsque je me trouve au somment d’une paroi rocheuse. Que vois-je autour, derrière et au-dessus de moi ?

De cette dernière posture, mon champs de vison c’est totalement modifié. Je vois le paysage (la chose, l’événement ou le traumatisme) sous un angle totalement différent.

C’est çà prendre de la hauteur !

Il n’y a pas de magie, juste une vison élargie du cataclysme qui a secoué tout mon organisme.

Vœux 2019

By | Le blog | No Comments

Je vous souhaite pour cette année nouvelle d’apprendre à aimer encore, toujours  et davantage la vie.

De l’aimer à travers ses hauts et ses bas, ses moments agréables et ses moments difficiles.

De l’aimer pour les joies qu’elle offre, mais aussi pour les chagrins qu’elle invite à traverser.

De l’aimer dans sa lumière et dans ses ténèbres, dans l’évidence et dans le doute.

De l’aimer dans l’émerveillement des naissances, comme dans la douleur des départs.

Si vous aimez la vie, toute la vie, et pas simplement lorsqu’elle semble favorable, vous découvrirez, que le secret du bonheur véritable n’est autre qu’un amour inconditionnel de la vie. 

A très bientôt Agnès

K ET RAPPORT AU CORPS – Quand l’image libére…

By | Le blog | No Comments

Le cancer du sein m’a placé sur le chemin de la rencontre avec moi-même et c’est au travers de mots et d’images de mon corps, que j’apprends à vivre libre et en paix avec une maladie chronique et une particularité.

Donc… suite aux chocs successifs inhérents à la mastectomie, la radiothérapie et l’alopécie. Retrouver, garder ou maintenir ESTIME et CONFIANCE EN SOI devenait ‘assez compliqué comme affaire’ tout à coup. Aussi pour m’en sortir, tout en limitant le désordre émotionnel qui m’affligeait, je dus en passer par les fondamentaux du :

S’ACCEPTER INCONDITIONNELLEMENT

Pour y parvenir je choisi l’écriture, pour ses vertus thérapeutiques et l’image, pour l’impact visuel qu’elle renvoie à l’instant T.

Aujourd’hui, c’est avec un profond soulagement que je vous présente ce croquis, réalisé par Marine de m.your_body, fruit de ma dernière collaboration.

Aujourd’hui j’ai 50 ans.

Je me sers de mon image pour glisser un message,
Je me sers de ce croquis pour célébrer la vie !
Aujourd’hui j’ai 50 ans et grâce à cet âge, je prends conscience de ses nombreux avantages…
Privilège lorsqu’un simple projet se lie à la sérénité afin de le réaliser,
Tour à tour booster mon âge devient révélateur, lorsque je comprends que l’autre ne peut pas tout m’apporter car désormais, la confiance me pousse à me réaliser.
Vecteur d’arrêt sur image, par ses clichés qui alimentent ma foi en l’avenir. Moment du bilan et des réajustements, lorsque le fameux « temps pour soi » m’aide à faire les meilleurs choix pour moi.
Age tonique et exigeant où nom engagement n’a comme limite que celui de mon ressentiment
Corps meurtri par le bistouri, abîmé par la maladie et malmené par les traitements, c’est dorénavant libérée du regard de l’autre et de toute forme stéréotypée que j’ai gagné ma liberté d’exister, de penser et d’agir.

Texte by mad’ameestservie

Pour retrouver la brillantissime Marine de m.your_body et comprendre sa démarche à savoir : Se faire dessiner pour s’accepter, être fier(e) de son corps – projet collaboratif. C’est ici aussi !!

 

Je me présente

By | Le blog | No Comments

Mon aventure avec « K le cancrelat » débute en juin 2015 lorsque j’accepte, assez naïvement c’est vrai, de bénéficier d’une mastectomie du sein droit sans possibilité de reconstruction immédiate.

La continuité de mon épopée se transforme en véritable course à l’échalote, lorsqu’une rechute avec métastases aux os me fouette vigoureusement en 2016 et que deux autres me laminent, en janvier et juin 2018.

Ces annonces successives, que j’encaisse sans trop savoir comment, me forcent à une introspection salutaire et me poussent à coucher sur le papier les émotions qui me submergent. Très vite cet acte libérateur et bienveillant devient mon sas thérapeutique, car écrire ce que j’entends, ce que je comprends et surtout que je ressens m’aide à accepter l’évidence : Je dois dorénavant composer avec un cancer métastatique et des traitements intermittents…

A force d’écrire et bien souvent à bout de forces, deux ans plus tard mes mots assemblés deviennent une autobiographie publiée aux Editions Sydney Laurent, dont la couverture ( issue d’une photo prise le jour où ma fille cadette tond ma longue chevelure brune) est réalisée par la jeune et talentueuse illustratrice Korrig’ Anne.

C’est donc au travers de Mad’Ame est servie (une suite est actuellement en cours d’écriture) et de ce blog, que je relate mes aventures, parle de mes expériences et décortique mes rencontres physiques, virtuelles et téléphoniques. Le tout saupoudré d’ informations utiles, fiables et facilement vérifiables. Car ici, pas de petit malin ni de grand magicien, je ne vends pas de Poudre de perlimpinpin !

Je vous dis donc à très bientôt et vous suggère de prendre bien soin de vous !

PS : Si la faim vous tenaille, je vous invite à me faire part de vos commentaires ou demandes particulières et me ferais,  dans la mesure de mes possibilités, un plaisir d’y répondre.