Mad’Ame est servie est le récit autobiographique d’une femme qui, à 47 ans, apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein.

Mots après mots, au fil des pages vous découvrirez comment le cataclysme émotionnel et physique, qui a ravagé sa vie à l’été 2015, devient peu à peu un art de vivre. Car choisir l’écriture comme outil de libération émotionnelle facilite, bien au delà de ses espérances, l’acceptation des étapes liées aux cancer du sein et à la mastectomie.

Modeste façon de trouver du temps pour l’essentiel et généreux en émotions ce témoignage, où l’humour et l’ironie y trouvent une place, offre la petite touche de cynisme qui met rapidement en appétit.

En découvrant Mad’Ame est servie, vous ferez la connaissance d’une femme au destin singulier, qui malgré un cancer métastatique, doublé d’un handicap invisible, reste cimentée dans la joie, la bonne humeur et l’authenticité.

Extrait du livre :

« Téléportée dans une autre dimension à l’instant T où le mot cancer fût catapulté, ma vie a changé de tonalité et le rapport au tout qui me représentait s’est disloqué à la vitesse de la lumière. Depuis, tout en moi est devenu question de justesse et d’équilibre, où chaque expérience que je vis, trouve une logique dans tout ce que j’entreprends.  Car lorsque je ‘saisis’ qu’une maladie potentiellement mortelle se développe en moi, je déclenche instantanément un périple existentiel, essentiel au remodelage de tout mon univers »